Rountzenheim – Albert Heymann, un grand donneur de sang, qui sauve des vies.

equipe sang

Lorsque le 30 mai 1968 Albert Heymann, de Rountzenheim, alors âgé de 22 ans et boulanger de métier fait son premier don du sang au centre de l’Etablissement Français du Sang (EFS) de Strasbourg, sous l’impulsion de son employeur de l’époque, envisageait-il que 49 ans plus tard , à 71 ans, son dernier don serait le 220 ème ?

Ce « grand donneur », comme aime à le qualifier Marlène BOHN, présidente de l’association des donneurs de sang des bénévoles du Ried Nord, a ainsi donné son sang à 220 reprises mais aussi son plasma à raison d’une fois par an.
Plus nombreuse que ses voyages à travers le monde, dont l’Equateur, les Galapagosses, la Birmanie, le Cambodge, la Russie ou le Rajastan entre autres, la fréquence des dons du sang d’Albert Heymann se situe depuis son premier don, à hauteur de 4 dons par an en moyenne. Il a ainsi fréquenté les centres de don de Schirrhein, Rountzenheim, Soufflenheim, Strasbourg et c’est finalement à Sessenheim qu’il fera son dernier don, l’EFS autorisant les dons jusqu’à la 70 eme année révolue.
Ils sont ainsi 3 grands donneurs sur ce même centre de don de Sessenheim, ou les 18 membres du comité actifs des bénévoles du Ried Nord, organisent une collecte plusieurs fois par an, la prochaine étant fixée au 16 aout de cet été.
Notre grand donneur honoré en ce 14 juin dernier, s’est vu remettre pour son dernier don, par la présidente du comité, un sac à dos garni d’un petit remontant mousseux, sac qu’il pourra utiliser lors de ses prochains voyages à travers le monde.
Chaque goutte de sang donné lors des collectes sauve une vie et des vies, notre donneur honoré en a sauvé. Regrettant la baisse constante du nombre de donneurs lors des collectes, il se veut malgré tout confiant, à la vue du nombre croissant de familles venant en couple avec leurs enfants pour les familiariser à l’environnement lié à ce geste altruiste.
Albert Heymann déclare se sentir en pleine forme après chaque don et fait le parallèle avec ses nuits passées chez l’habitant lors de ses périples en voyage à travers le monde, en compagnie de son épouse, durant lesquels il a apprécié le don de l’hospitalité offert par les populations qui l’ont hébergé. Ainsi, lui aussi se doit-il de donner, et le don de sons sang est ce qu’il a de plus fort. Puissions-nous en faire notre devise à tous.
Donner son sang, c’est sauver des vies.

Rountzenheim La citoyenneté mise en lumière

ROUNTZENHEIM – Un engagement citoyen

Samedi 06 juin, ils étaient une dizaine d’habitants de Rountzenheim, a offrir une journée de leur week end à leur commune, en participant à divers travaux de remise en état, de nettoyage ou d’embellissement.

Par cette belle journée ensoleillée et un rendez-vous matinal dès 7 heures au hangar communal, c’est sur une proposition du conseil municipal, relayée par une information dans les « kaschtele » du village et dans les cahiers d’école des enfants, que des citoyens motivés et souhaitant s’investir dans l’embellissement de leur village, se sont retrouvés pour la première journée citoyenne à Rountzenheim.
Plusieurs ateliers ont ainsi été animés dont le premier consista à rafraîchir des jeux d’extérieur, pour nos enfants, jeux d’occasion, offerts en don à la commune, par une société de BTP régionale.
Ces jeux d’extérieurs, ont été partiellement démontés, lavés à l’eau à haute pression puis poncés. Ils permettront une utilisation par nos enfants, sur une aire de loisirs sécurisée, dont l’emplacement reste à définir. Constitués d’une locomotive, d’un wagon, d’une tour d’activité et d’un toboggan, ils seront rafraîchis par une mise en peinture effectuée bénévolement par un habitant du village, et devraient être opérationnels fin d’année.
Le deuxième atelier de cette journée occupa des citoyens du village, à repeindre les structures métalliques d’anciens bancs en fonte, dont l’assise sera renouvelée, et qui prendront place sur une des places, pour le bien être de tous et de toutes.
Depuis l’entrée du village, équipé de gilets rétro- réfléchissants règlementaires, trois équipes de deux personnes, ont arpenté l’axe routier principal, route de Soufflenheim, pour désherber et redonner de l’allure, aux plates-bandes enherbées. Ce ne sont pas de moins de deux camionnettes remplies de sacs de mauvaises herbes qui ont ainsi été évacués vers la déchetterie voisine intercommunale de Roeschwoog. Les équipes à l’œuvre n’ont par ailleurs pas manqué de marquer par leur application et leur cœur à l’ouvrage, les nombreux invités passant à proximité en se rendant à l’inauguration des chalets sur pilotis du Staedly voisin.
Le dernier atelier, et pas des moindres, a occupé une équipe à préparer le déjeuner pris en commun par tous les bénévoles réunis. Ce moment fort en convivialité , a permis à chacun de marquer une pause bien méritée à mi journée, au cours de laquelle les efforts de chacun ont réconfortés les organisateurs dans leur volonté de pérenniser pour les années à venir cette journée du citoyen.
Une pareille journée, doit, au-delà de son caractère d’utilité publique pour notre village, permettre de fédérer les habitants et leur donner l’envie de s’approprier leur commune, en s’engageant, par cette démarche citoyenne, dans un élan de fraternité, d’échange et d’écoute d’autrui.
Ces qualités, pourtant nécessaires d’apaisement et le don d’un peu de temps pour autrui, semblent parfois si souvent manquer à notre société certes un peu égoïste sous certains aspects.

jdc jeuxdesherbage print

Rountzenheim / Auenheim A l’école, l’apprentissage des bons comportements à vélo

Les élèves de CM2 de l’école élémentaire intercommunale de Rountzenheim/ Auenheim ont été sensibilisés aux règles de sécurité routière et aux dangers qu’ils pourraient rencontrer en tant qu’utilisateurs de vélo. Ainsi, une opération d’informations et de prévention vient d’être menée par le gendarme Courcher Jennifer, détachée au peloton motorisé de Soufflenheim. Après une partie théorique sur le code de la route, et sur la nouvelle loi concernant le port du casque pour les enfants jusqu’à 12 ans, les élèves ont pu tester leurs connaissances mais aussi leurs reflexes au cours d’un parcours qui comportait une reconnaissance des panneaux de signalisation ainsi que des épreuves de maniabilité (slalom, freinage, équilibre, tourne-à-gauche, etc.). Une formation importante dans une école où plus de 70% des élèves se rendent à l’école en vélo.

 

ecole vélo


compteur de visite html
1 visiteur connecté - 41 visiteurs aujourd'hui - 44329 visite(s) au total