Revêtement de plafond à coller

Cacher un plafond abîmé, changer de décoration d’intérieur à votre habitation ou votre entreprise, voilà tout un tas de raison pour faire un revêtement plafond. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour changer de plafond. On peut juste le repeindre, le tapissé, l’enduire, le crépir, faire un faux plafond, mais le revêtement du plafond à coller est plus courant. Il est très simple à faire donc pas besoin de menuisier. Voici quelques détails à propos.

Faire l’état des lieux

Pour faire un revêtement du plafond à coller, il importe de faire l’état du plafond existant. Voir les fuites ou infiltration d’eau, le manque d’aération ou de ventilation, des fissures visibles s’il est abimé ou moisi à un endroit ou à un autre.

renovation de plafond

En effet, une préparation préalable du plafond est nécessaire (gratter, reboucher, lisser, poncer, dépoussiérer).

Choisir le bon type de plafond

Une fois l’état des lieux effectué, vous devez choisir le type de plafond que vous souhaitez coller.
Dans ce sens, vous pouvez choisir parmi des dalles de plafond en polystyrènes, en PVC ou en polyuréthane pour une grande variété de motifs (aspect taloché, aspect crépi, lisse ou mouluré).
Ce que vous allez choisir sera à coller sur une structure existante très rapide.
Optez pour un type moins coûteux et avec une grande légèreté. Il y a aussi des plaques de plâtre à peindre selon votre goût.