Rachat de crédit comment ça marche ?

Vous éprouvez des difficultés à faire face à vos échéances ? Il est possible de regrouper vos emprunts en une mensualité unique. Voici comment fonctionne un rachat de crédit.

La constitution du dossier et son étude

Pour faire racheter votre crédit par une institution financière, vous devez commencer par constituer un dossier. Vous devez préparer des pièces d’identité, un contrat de travail, des relevés de compte et un justificatif de domicile.

Une fois la demande de rachat de crédit effectuée, une étude de faisabilité est réalisée par un analyste financier pour vérification. Cet examen porte essentiellement sur les capacités de remboursement de votre emprunt. Le taux d’endettement, le reste à vivre et le ratio hypothécaire sont pris en compte.

L’offre de contrat et le remboursement des créanciers

La validation de votre dossier fait suite à une offre de contrat dûment signée par votre prestataire de services. Vous disposez alors de toutes les informations relatives au rachat de votre crédit ainsi que les modalités de remboursement. Il s’agit entre autres de la durée du prêt, les mensualités, les taux d’intérêt et le coût total.

Pour bénéficier du déblocage des fonds, vous devez signer le contrat à votre tour et le renvoyer à votre organisme bancaire. Ce dernier procède alors au remboursement de vos emprunts précédents. Vous êtes prélevés de vos mensualités à partir du mois suivant.

Comment choisir sa banque ?

Les banques en ligne sont des établissements de crédit. Leur statut d’établissement de crédit permet d’offrir un accès à des services bancaires diversifiés.
La banque en ligne propose à l’internaute un ensemble de services bancaires (gestion des comptes courants, épargne, crédit, assurance) et des produits d’épargne financière. Elle peut proposer des cartes bancaires (Visa, MasterCard, American Express) et les services associés (paiement par Internet, retraits d’espèces, virements, etc.).
La banque en ligne n’est pas un établissement de crédit. Elle ne dispose donc pas d’agrément préalablement nécessaire à l’exercice de ses activités et ne peut donc pas proposer de crédits, sauf si elle est adossée à une banque traditionnelle.