Terrain en Alsace : comment en acheter un pas cher ?

En Alsace, le prix de l’immobilier a connu une légère hausse ces dernières années. Avec les différents projets d’urbanisation à l’horizon, l’explosion de la valeur des biens est fortement redoutée. Comment faire alors pour avoir un terrain pas cher en Alsace ?

Optez pour un achat immobilier groupé

Il suffit de trouver des particuliers motivés par l’idée d’acheter un terrain en Alsace et de vous associer pour prendre une grande parcelle. Les terrains d’une grande surface sont toujours moins chers à l’estimation au m². Le principe ici est identique à celui des produits de consommation. En achetant plus grand, le prix du terrain baisse naturellement.

Une fois l’achat clôturé, il ne reste plus qu’à partager la surface proportionnellement à l’apport financier de chaque partie. Généralement, la procédure se déroule par l’intermédiaire d’une SCI.

Contactez une agence réputée pour un accompagnement intégral

Recourir à l’expertise d’une agence domiciliée en Alsace ou dans les environs serait un atout pour obtenir un terrain pas cher. Grâce à son réseau, elle pourra vous trouver un terrain peu coûteux qui rentre dans les cordes de votre budget. Elle vous fera également bénéficier d’un rabais sur les frais notariaux. Sachant que ces frais représentent en moyenne 7 à 8 % de la valeur du terrain, un rabais ferait baisser le prix de ce dernier.

Quels sont les frais pour l’achat d’un terrain ?

Le montant des frais d’acquisition d’un terrain varie selon sa localisation

  • Pour un terrain situé en zone constructible, le coût du terrain est généralement moins important que celui d’une maison individuelle. Les frais de notaire sont moins élevés que pour un terrain non constructible.
  • Pour un terrain situé hors zone constructible, il faut ajouter les droits d’enregistrement, qui s’élèvent à environ 7 % du prix de la transaction pour un terrain non-constructible. Pour un terrain situé en zone constructible , ils sont de 5,80 % pour un terrain non-constructible et 2,50 % pour un terrain constructible.
  • Pour une maison individuelle construite sur un terrain non constructible, le montant des frais de notaire est d’environ 8 % et celui des droits d’enregistrement s’élève à environ 2,50 % du prix de la maison. Pour une maison individuelle construite sur un terrain constructible, le montant des frais de notaire s’élève à environ 7 % du prix de la maison.
  • Pour une construction neuve , les frais de notaire sont compris entre 7 % (terrain non constructible) et 8 % (terrain constructible).
  • Pour un terrain en zone agricole, les frais de notaires sont de 7 % du prix de vente.

Les frais liés à la viabilisation du terrain

Le coût de la viabilisation d’un terrain varie fortement selon les communes et le prix du terrain. Pour un terrain situé dans une zone urbaine (zone U), les travaux de viabilisation sont compris entre 1 800 € et 2 500 €. Pour un terrain situé en zone rurale (zone NC), ils sont de 3 000 € à 5 000 €.

  • Pour un terrain constructible en lotissement, les frais liés à la viabilisation sont compris entre 1 800 € et 2 500 € selon les communes et le prix du terrain.
  • Pour un terrain constructible hors lotissement, les frais liés à la viabilisation sont compris entre 3 000 € et 4 500 €.

Les frais liés à la construction

La construction d’un logement neuf est un processus long et onéreux. Le coût global de votre maison neuve dépend notamment du type de maison que vous choisissez, du nombre d’étages, de l’emplacement et des matériaux utilisés.

  • Pour un terrain constructible en lotissement, le prix au m2 est compris entre 2 000 € et 2 500 €.
  • Pour une maison individuelle hors lotissement, le prix au m2 est compris entre 3 300 € et 5 000 €.

Les frais liés aux branchements

Pour raccorder votre terrain aux différents réseaux de la commune, le coût des travaux peut être plus ou moins important selon l’état du terrain et les besoins.

Pour un terrain situé en zone rurale (zone peu urbanisée), les frais liés à la viabilisation sont moins onéreux que sur un terrain situé en zone urbaine.

  • Pour un terrain constructible en lotissement, les frais liés aux branchements sont compris entre 1 500 € et 3 000 €.
  • Pour une maison individuelle hors lotissement, les frais liés aux branchements sont compris entre 2 500 € et 4 500 €.